Les lieux d’émergence des évènements thérapeutiques
(Semaine de la santé mentale)

Carte réalisée par des personnes du réseau Fernand Deligny en Cévennes – Archives L’arachnéen

Chers amis, chers collègues, chers partenaires,

Nous avons le plaisir de vous convier à une nouvelle après-midi de réflexion sur le Travail Thérapeutique de Réseau soutenu par la « Clinique de Concertation » et la Thérapie Contextuelle.

Nous serions ravis que vous participiez à cette prochaine rencontre que nous organisons,
cette-fois, d’une manière nouvelle et particulière.

En effet, Lieux d’émergence pour des évènements thérapeutiques, une rencontre animée par
le Dr Jean-Marie Lemaire, prendra place dans le programme de la semaine de la santé mentale en Wallonie d’octobre 2021 et se déroulera le jeudi 14 octobre au PointCulture  Liège.

 

En voici le texte introductif, le programme et les informations pratiques :

 

« Io credo che nessuno qui sià  d’accordo con nulla, cio’e  la parola « essere d’accordo » e qualcosa che qui non esiste, non esiste tra me e Basaglia,

non esiste tra Basaglia e l’altro medico non esiste tra me e l’altro medico, accordo e una parola che non esiste… litiguiamo sempre. »[1]

 

« Jacques qui avait en vitesse installé une aire de séjour pas très loin d’ici, là dans le bas, il était affolé, il avait trois ou quatre gamins autour de lui, c’est, c’est… vraiment affolé.

Il me racontait non seulement les catastrophes qui avaient failli se produire mais celles qui se produiraient certainement tout à l’heure. Donc s’il me les racontait, c’est parce qu’il supposait que j’y pouvais quelque chose,

et là, j’ai pas été franc du collier, je lui ai pas dit que j’y pouvais rien et, je sais plus pourquoi, je lui ai dit : 

« Au lieu de me raconter tout ça, dont je ne voyais vraiment pas ce qu’on pouvait faire, je lui ai dit t’as qu’à garder les traces de leurs trajets sur le petit territoire qui est le tien, voilà.

Alors il a commencé très soigneusement sur un papier transparent à transcrire d’une façon scrupuleuse, ce que je lui ai même pas demandé, les traces étaient scrupuleuses, heureusement.

Je dis ça pour dire à quel point c’était pas fait exprès et là, on voyait bien les lignes d’erre de tous les gamins qui étaient tracées sur les papiers transparents. »[2]

 

Ces deux textes sont extraits de films relatant les expériences de Franco Basaglia (1924-1980 en Italie) et de Fernand Deligny (1913 – 1996 en France).

Même si ces documents rendent compte de pratiques datant d’un demi-siècle, ils sont aujourd’hui supports de nos propos.

Ils nous conduisent à la pratique actuelle du « Sociogénogramme », un des outils du Travail Thérapeutique de Réseau soutenu par la « Clinique de Concertation » et la Thérapie Contextuelle.

Celles-ci sont de plus en plus régulièrement invitées à enrichir les pratiques de proximité auprès des gens en détresses multiples qui, d’habitude, « bénéficient » d’un diagnostic de pathologie psychiatrique souvent sévère.

Grâce à ces personnes et à ces familles qui convoquent des réseaux complexes de l’aide, du soin, de l’éducation, du contrôle et de la culture, nous pouvons, avec elles, travailler à ce que les progrès techniques proposés

pour le traitement des déficits et des pathologies s’inscrivent dans une éthique partagée avec l’individu, la famille, le clan, le quartier, la cité, la nation… sans limites.


L’horaire :

14h : Accueil


De 14h15 à 15h30 :  Projection – débat autour d’extraits choisis.
[du reportage Tutti Matti réalisé par Alain Albaric dans le cadre des Rencontres Internationales du Réseau Alternative à la Psychiatrie Trieste, 1977

– et du film Monsieur Deligny – vagabond efficace, un film de Richard Coppans, France 2020]


De 15h30 à 16h : Pause gourmande par l’Atelier de cuisine du C.R.F. André Baillon

 

De 16h à 17h30 :  Travail Thérapeutique de Réseau & Sociogénogramme :
« Avec et grâce à » une personne qui fréquente les activités du Centre de Réadaptation Fonctionnelle et les personnes dont elle retient la présence utile,

nous explorerons, à l’aide d’un « Sociogénogramme », son parcours dans les services d’aide, de soin, d’éducation, de culture et de contrôle pour mieux comprendre et améliorer nos pratiques de travail.

 

De 17h30 à 18h : Visionnage du court-métrage réalisé par PointCulture Liège au Service de Santé mentale du Club André Baillon (juillet 2021) 

 

18h fin

 

Les informations pratiques :

PointCulture Liège : Rue de l’Official 1 – 4000 Liège

Entrée gratuite

Inscription souhaitée pour le mardi 12 octobre.

Inscription:
clubandrebaillon.crf@skynet.be – 04 252 01 20

Au plaisir de vous retrouver lors de cet échange convivial et bien cordialement,

 

L’équipe de CRF du Club André Baillon

[1] Tutti Matti Reportage réalisé dans le cadre des Rencontres Internationales du Réseau Alternative à la Psychiatrie Trieste – Septembre 1977. Production Institut de Psycho-Pédagogie Médico-Sociale Languedoc.

« Je crois que personne ici ne soit d’accord avec rien, la parole « être d’accord » est quelque chose qui n’existe pas, elle n’a pas sa place entre moi et Basaglia, entre Basaglia et l’autre médecin, entre moi et l’autre médecin. Accord est une parole qui n’existe pas. Nous nous disputons toujours. »

[2] Monsieur Deligny Vagabond Efficace. Les films d’Ici les films Hatari Elefants films présentent Un film de Richard Copans.

Travail Thérapeutique de Réseau

Au Centre                                                                                                André Baillon 

LE TRAVAIL THÉRAPEUTIQUE DE RÉSEAU

NOTRE PROCHAINE RENCONTRE: LE MARDI 3 DÉCEMBRE 2019

Chers amis, chers collègues, chers partenaires,

Nous  avons  le  plaisir  de  vous  convier  à  une  nouvelle  après-midi  de réflexion sur le
Travail  Thérapeutique  de  Réseau  soutenu  par  la  « Clinique de Concertation »   et   la
Thérapie Contextuelle.
Nous   serions   ravis   que   vous   participiez   à   cette   prochaine   rencontre   que  nous
organisons le mardi 3 décembre en nos locaux de Liège.
De    13h     à     13h30 ,   nous  vous  accueillerons   pour  une  collation  préparée  par  les
participants de l’atelier cuisine.
Ensuite,  jusqu’à  16h30,  avec et grâce à  une  personne  qui a fréquenté  les activités du
Centre de  Réadaptation  Fonctionnelle  et  les  personnes  dont  elle retient la présence
utile,  nous  explorerons,  à  l’aide  d’un  « Sociogénogramme »,   son  parcours  dans  les
services  d’aide, de soin, d’éducation, de culture et de contrôle pour mieux comprendre
et améliorer nos pratiques de travail.

Vous   trouverez   davantage   d’informations  sur le Centre André Baillon et la « Clinique
de la Concertation » 
www.clubandrebaillon.be/crf/ et http://concertation.net/

Pour une question d’organisation, nous vous serions reconnaissants de confirmer votre
présence au repas et/ou à la rencontre avant le lundi 2 décembre.

Au plaisir de vous retrouver lors de cet échange convivial, 

L’équipe de CRF du Club André Baillon 

Au Centre André Baillon
20, Avenue de l’Observatoire
4000 Liège

Réservation: 04 252 01 20 / clubandrebaillon.crf@skynet.be

Images de la folie ordinaire

Photo: Stéphanie Firquet – 2020

Projection reportée … à une date ultérieure.
Nous apprenons que le PointCulture se voit contraint de fermer et d’annuler toutes ses activités prévues.
Nous sommes donc dans l’obligation de reporter la projection/discussion qui y était proposée.
Merci de votre compréhension.

Projection et exposition

Dans le cadre de la semaine de la santé mentale en Wallonie, l’atelier Images du CRF André Baillon, en collaboration avec Christian Marchal de l’asbl l’autre Lieu et l’asbl Psymages propose une journée thématique sur la folie ordinaire.

Projection de 14h à 18h au PointCulture
Rue de l’Official 1-5 à Liège (Prix libre):

Voici la programmation proposée par « le comité d’experts de la folie ordinaire » qui s’est rassemblé tout au long du mois de septembre:

Film documentaire

« The Wolfpack »
de Crystal Moselle USA – 2015 – 86min.
le synopsis :

Les six frères Angulo ont passé toute leur vie isolés de la société, enfermés avec leurs parents
dans leur appartement du Lower East side à Manhattan. Surnommés The Wolfpack,
ils ne connaissent personne hormis leur famille et n’ont pratiquement jamais quitté leur appartement.
Tout ce qu’ils savent du monde extérieur, ils l’ont appris dans les films qu’ils regardent de manière obsessionnelle.
Leur univers est sur le point de s’effondrer le jour où l’un des frères parvient à s’échapper.

Pause gourmande

Discussion

Courts métrages:

« Avant j’utilisais des mots » 3.03 min / Réalisation Virginie Nugere /France / (Arts Convergences)
« The Mess » 4.12 min / De Dorothy Allen-Pickard – écrit et performé par Ellice Stevens / 2018 /Angleterre (Arts convergences)
« Mouton » 3.33 min / De Théo Chasson / 2019 / France
« Voilà Quoi! » 5.32 min / Réalisateur Pierre Leroy / Belgique /
« Mystères de la chambre secrète » 5.44 min / Wanda Nolan / Canada / 2016

Discussion

Réservations : CRF Centre de Réadaptation Fonctionnelle
20, avenue de l’Observatoire 4000 Liège
Tél : 04/252.01.20 GSM : 0484/66.60.60
E-Mail : clubandrebaillon.crf@skynet.be